topblog Ivoire blogs

vendredi, 14 juin 2013

District du Zanzan : Les populations mobilisées pour la montée de l’AS Tanda en Ligue 1 de football

AS-Tanda.jpg


Le football favorise l’union et le rassemblement. Mais aujourd’hui, tout le monde mise sur son côté développement. Après le Sacraboutou sport de Bondoukou et le Sabé sport de Bouna, c’est l’AS Tanda qui s’apprête à faire vibrer à nouveau les populations de tout un District. Cette modeste équipe est à un doigt de monter en Ligue 1.

Logée dans la poule A de la ligue 2, l’AS Tanda (1ère avec 43 points) en découdra sur ses installations du stade Ali Timité de Bondoukou, ce samedi 15 juin, avec l’équipe de Ouragahio. Un match qui promet du suspens. Au même moment, l’AS Athlétic d’Adjamé sera aux prises avec Moossou FC. Plus qu’une rencontre sportive donc, c’est un enjeu pour le développement du District du Zanzan. Les populations le savent. Raison pour laquelle elles attendent la victoire de l’équipe de Yéboua Ceverin, député-maire d’Assuéfry. « L’AS Tanda en Ligue 1, cela va booster le développement de notre région. Grâce aux différents matchs qui se joueront », confie dame Ouattara Korotoum, tenancière de maquis. Déjà, son chiffre d’affaire avait augmenté avec les rencontres de l’AS Tanda en ligue 2. Comme elle, patrons d’hôtels, transporteurs, et...

Voir la suite sur www.infosduzanzan.com.

mardi, 20 novembre 2012

BONDOUKOU : Portes closes des établissements scolaires publics

grève,système éducatif paralysé,côte d'ivoire,bondoukou,zanzan,midd,écoles fermées
La grève annoncée dans les établissements de l’enseignement général public a été largement suivie à Bondoukou. C’est ce qui nous a été donné de constater hier lundi. Partout le spectacle est le même : portes fermées. Les enseignants ont déserté salles de classes des écoles maternelle, primaire, secondaire général et technique.

A l’exception de quelques professeurs des lycées 1 et 2, et du collège moderne se réclamant du Syndicat national des enseignants du second degré de Côte d’Ivoire (SYNESCI) qui étaient à la tâche, les autres ont suivi l’appel à la grève lancé par leurs syndicats. Joint au téléphone, Traoré Abdoulaye, secrétaire général de la section locale du SYNESCI, a affirmé que sa structure n’est pas concernée par cet arrêt de travail. Expliquant qu’avec « la rétention des notes du premier trimestre observée depuis le 16 novembre 2012, nous sommes déjà en grève jusqu'à la satisfaction de nos revendications ».

Si en ce premier jour quelques formateurs sont au travail, pas sûr que ceux-ci continueront les jours à venir. Une éventualité mise en exergue dans les propos d’un autre membre du SYNESCI, sous couvert d’anonymat : « la loi du nombre est un fait patent. Nous sommes minoritaire dans ce combat. Après tout, nous serons bénéficiaires des résultats de cette action même si on n’a pas participé. La logique nous commande d’y participer ».

Cette grève intervient au moment où le président Alassane Ouattara doit effectuer une visite d’Etat dans le Zanzan. Coup dur pour le ministre Kouassi Adjoumani, chargé de la mobilisation. Les élèves sur qui il comptait pour atteindre le chiffre de 12 000 personnes à l’accueil de l’illustre hôte risquent de manquer à l’appel. En plus, le député de Tanda semble avoir écorné son image à Bondoukou. Nous y reviendrons.

Rosemonde Desuza

samedi, 10 novembre 2012

NASSIAN : L’ex-député Kouakou Kra à la tête de la Commission assistance sociale et juridique du FPI

Dans le souci d’exprimer sa solidarité à ses militants victimes de la crise post-électorale, le Front populaire ivoirien (FPI) vient de créer une Commission assistance sociale et juridique (CASJ). L’ex-député de Nassian, Kouakou Kra, a été désigné pour présider cette structure. Celle-ci regroupe l’ensemble des structures du parti intervenant dans le domaine de la solidarité.

Ce sont les secrétariats nationaux chargés des victimes de guerre, justice et libertés publiques, communication, solidarité et affaires sociales, cohésion sociale et réconciliation.

Les missions de la CASJ s’articulent autour de 2 axes principaux. Dresser un répertoire des victimes de 2002 à maintenant. Ensuite, apporter une assistance sociale et juridique aux militants emprisonnés ou exilés, ainsi qu’à leurs familles. L’assistance a déjà commencé. Elle se décline en des visites et soutiens financiers ou en nature aux militants en difficulté. Dans ce registre, Kouakou Kra indique que des gestes ont été faits à l’endroit des détenus de la Maison d’arrêt d’Abidjan (MACA). La Commission entend rendre visite à tous les prisonniers politiques dans les différents lieux de détention, et aux exilés.

S’agissant de l’assistance juridique, il s’agira pour le FPI de se saisir de toutes les procédures concernant ses militants. Sur ce chapitre, le président de la CASJ assure que tous les détenus bénéficient de l’assistance d’un collectif d’avocats commis par le parti. Cependant, les missions confiées à la CASJ nécessitent des ressources financières et matérielles. D’où l’appel pressant que lance l’ancien député aux militants, démocrates de tout bord et à toutes les bonnes volontés. « Il est vrai que la situation est difficile. Mais nous attendons beaucoup des camarades militants et sympathisants. Nous, les rescapés de la crise, avons un devoir de solidarité à l’endroit de nos camarades en privation de liberté. Nous en appelons à la contribution de tous les défenseurs de la démocratie et des libertés, ainsi qu’à toutes les bonnes volontés pour la réussite de cette mission. Que chacun fasse parler son cœur ! ».

Voir la suite de ce texte sur http://lesinfosduzanzan.wordpress.com/.

mardi, 06 novembre 2012

Visite présidentielle dans le Zanzan : Les populations pas encore prêtes

Le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani est au four et au moulin. En tant que président de la Commission mobilisation pour la prochaine visite présidentielle dans le Zanzan, il est sur tous les fronts pour la réussite de sa mission.

Le vendredi 2 novembre, le ministre était à Tanda. Dans la salle des conférences de la sous-préfecture, il a échangé avec le comité local d’organisation. Organe composé de fonctionnaires, de chefs traditionnels et de responsables de partis politiques. Monsieur Adjoumani a battu le rappel de ses troupes pour la réussite de la visite du président Alassane Ouattara. Annoncé dans le District du Zanzan, du 27 au 30 novembre prochain.

Le dimanche 4, le président de la Commission mobilisation s’est rendu à Bondoukou. Ici encore, le ministre a tenu une réunion. L’ordre du jour étant le même : susciter les populations à s’approprier le séjour présidentiel. Mais il y a une vérité qu’on veut cacher. L’atmosphère générale contraste avec l’énergie du membre du gouvernement. A Tanda (fief de Kouassi Adjoumani) comme dans la ville aux 1 000 mosquées, les populations ne sont pas enthousiasmées par la nouvelle. Elles ne semblent encore prêtes à accueillir le chef de l’Etat.

Joint au téléphone, le président des producteurs du Gontougo a confirmé le manque d’enthousiasme des habitants. Ses propos, sans ambiguïté : « On nous dit chaque jour que le président arrive dans notre région. Mais le monde paysan n’a pas été associé à cette arrivée ». Plus grave, l’état de déliquescence des infrastructures. « A Bondoukou comme dans ses villages, il n’y a pas de routes. Pas d’eau dans les hôpitaux. Tout est délabré. Les malades meurent en cascade. J’en suis moi-même victime. Ma sœur est morte lors de son évacuation à Abengourou, faute d’oxygène. Environ 5 000 tonnes d’anacarde invendues », déplore le patron de la Mutuelle technique agricole du Zanzan (MUTAZA). Avant de souhaiter qu’Alassane Ouattara fasse un tour à Sandégué, pour se frotter à d’autres réalités.

Même grief d’Alliagui Soumaïla, membre de la jeunesse communale de Bondoukou...

Voir la suite de ce texte en cliquant sur http://lesinfosduzanzan.wordpress.com/.

lundi, 16 juillet 2012

Don de matériels informatiques de Soro Guillaume, président de l'Assemblée nationale, aux populations du Zanzan

don d'ordinateurs,bondoukou,koné hiliassou,anzoumana moutayé,fondation hk,yao ossène ouattara,côte d'ivoire,zanzan
Il y a peu, Koné Hiliassou, conseiller technique du président de l'Assemblée nationale, annonçait un important don d'ordinateurs aux populations du Zanzan. Chose faite, ce jeudi 12 juillet.

La cérénomie de remise s'est déroulée à la salle des fêtes de la mairie de Bondoukou. Présidée par Goun Francois, préfet de Région. Le député Moutayé Azoumana représentait le président de l'Assemblée nationale. Etaient aussi présents les chefs de quartier, le grand Imam de Bondoukou, et les représentants des bénéficiaires.

don d'ordinateurs,bondoukou,koné hiliassou,anzoumana moutayé,fondation hk,yao ossène ouattara,côte d'ivoire,zanzan


La clé de repartition des 55 ordinateurs

ADMINISTRATION GENERALE
Préfecture de police : 01
Commissariat : 01
Direction régionale de la santé : 01
CHR : 02
Préfecture : 01
Sous-préfecture : 01
District sanitaire de Bkou : 01
Mairie (Etat civil) :02
Direction régionale de la jeunesse et du service civique : 01
Direction régionale de l’Agriculture : 1
Direction régionale des sports : 01
Compagnie de gendarmerie : 01
Escadron : 01
Brigade de gendarmerie : 01
Commandement FRCI
Préfecture de Bouna
Préfecture de Sandégué
Préfecture de KouassiDatékro

ADMINISTRATION SCOLAIRE
DREN : 01
Antenne pédagogique :01
Lycée 1 de Bondoukou : 04
Lycée 2 de Bondoukou : 04
Collège Moderne de Bondoukou : 03
CFP Bondoukou : 01
El Fallah : 01
El Baniteim : 01
Maternelle Municipalité : 01
Maternelle Centre social : 01
IEP1 :01
IEP2 :01
Foyer Féminin : 01

ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE
Fondation HK : 03
Fédération des femmes : 01
Cours Unesco : 01
Groupement Sababou : 01
ONG Notre grenier : 01
ONG Soleil levant : 01
ONG CIEAS : 01
MUDESO( mutuelle de soko) :01
Union des communicateurs du zanzan : 01
Chambre des métiers : 01
Associations des femmes catholiques (AFEC) : 01
ONG Gontougo : 01
Union des transporteurs : 01
Sorobango : 01

don d'ordinateurs,bondoukou,koné hiliassou,anzoumana moutayé,fondation hk,yao ossène ouattara,côte d'ivoire,zanzan


Une sollicitude à l'égard des populations, qui s'ajoute à une longue liste d'actes de bienfaisance. Koné Hiliassou ne veut pas le dire: il ne ménage aucun effort pour faire bénéficier ses parents du Zanzan de sa position de "privilégié". Celle de collaborateur de Guillaume Soro. Premier ministre, puis président de l'Assemblée nationale. La deuxième personnalité de l'Etat. Au nom de qui le don de ce jour est fait.

Ange Kouman, Bondoukou

vendredi, 13 juillet 2012

Affaire des 10 millions FCFA de la vente de l'anacarde

Les chefs traditionnels se sont réunis, ce vendredi 13 juillet. Mais les 10 millions FCFA n'ont pu être montrés. Motif: des autorités administratives, coutumières, religieuses, et des responsables de coopératives étaient absents.

Nouvelle information au cours de la rencontre de ce jour: 23. 800. 000 FCFA, au lieu de 10 millions initialement annoncés.

Rappelons que cet argent était prévu pour la réalisation d'un forage pour renforcer la production en eau du château. Affaire à suivre.

Ange Kouman, Bondoukou