topblog Ivoire blogs

mercredi, 20 juillet 2011

BONDOUKOU : A la découverte de la bibliothèque municipale

Logée dans l’une des nombreuses pièces du premier marché (aujourd’hui musée) de Bondoukou, la bibliothèque municipale est un cadre enchanteur : livres bien rangés, tables et chaises en ordre. Le local est propre.


Le joli décor est à mettre à l’actif de Bengali et Palé Daniel, deux bibliothécaires. Rencontrés en septembre passé, ils ont plutôt mis l’accent sur les difficultés de leur structure. Notamment, pour ce qui est de l’insuffisance de livres d’auteurs africains, d’annales pour toutes les matières et du manque de dictionnaires (anglais, français et espagnol).

Une situation qui limite le taux de fréquentation de la bibliothèque de Bondoukou à la moyenne, vu que les élèves sont ses principaux visiteurs. Ceux-ci préférant faire leurs recherches au Centre de documentation et de l’information (CDI) – situé dans l’enceinte du lycée moderne –, plus pourvu en différents types de documents. Sauf que le manque de places dû à l’affluence des élèves est un problème dans ce centre.

Bien qu’elle reste ouverte pendant les vacances au contraire du CDI, l’unique bibliothèque est rarement visitée. Preuve que les élèves ne font des recherches qu’au cours de l’année scolaire. Le constat est parlant : nous n’avions trouvé personne d’autre en ce lieu, à part Bengali et Palé Daniel.

Comme le CDI, la bibliothèque municipale manque de matériels informatiques et, subséquemment, de connexion Internet. Dans ces conditions, impossible pour les jeunes étudiants d’espérer trouver ce que ne leur donnent pas ces deux établissements.

Les commentaires sont fermés.