topblog Ivoire blogs

vendredi, 25 mai 2012

Le métier de teinturier, un gagne-pain

A bien des égards Bondoukou peut être considérée la ville des petits métiers. Réalité justifiée par les bordures de ses rues. Des jeunes qui essaient de gagner leur vie dans divers métiers.

Lire la suite

lundi, 21 mai 2012

Le pont d’Allaladougou menace de s’effondrer

Construit sur l’axe Bondoukou-Bouna au milieu des années 1990-2000, le pont d’Allaladougou présente déjà une grande faille qui le menace de désintégration.

Lire la suite

jeudi, 17 mai 2012

Le Sacraboutou, une des danses traditionnelles de Bondoukou

le-sacraboutou.jpg
Plus qu'une danse, le Sacraboutou est une démonstration guerrière. Un symbole. Un repère culturel. Tous les ans, il respecte la même date, la même heure : l'après-midi du jour de la grande prière, qui met fin au carême musulman.

Parés de leurs habits de guerriers (boubous ornés de gris-gris réels ou factices), affublés de masques, et coiffés de perruques ou de chéchias, les jeunes gens paradent. Ceux-ci ressemblant à de farouches guerriers. Leurs visages noircis de charbon, ils investissent rues et ruelles. Derrières eux, des jeunes filles chantent et dansent dans leurs costumes de "Kroubi". La foule est bruyante, mouvante et captivante.

Parfois, il arrive qu'un guerrier se détache du groupe et prenne en chasse un des curieux spectateurs. Rien de méchant, juste pour faire rire.

Pas de restriction particulière pour participer à la danse. Pourvu que l'on soit un jeune musulman. Exigence de la tradition.

Le Sacraboutou sport, l’équipe locale de football, doit son nom à cette danse.

Le Sacraboutou, une danse qui mérite d'être inscrite au nombre des patrimoines touristiques de Bondoukou.

Ossène Ouattara

mardi, 15 mai 2012

Le nouveau visage de la prostitution, à Bondoukou

La crise ivoirienne, en début des années 2000, a explosé le nombre des prostituées à Bondoukou. Le phénomène de la prostitution ne s'exprime plus en terme de "Ghanéenne". Les Ivoiriennes ont pris d'assaut les coins branchés de la ville.

Lire la suite

mercredi, 09 mai 2012

Ahmed Ouattara, le fabricant de marmites

Qui n'a jamais été fasciné par l'éclat d'une nouvelle marmite? Sa fabrication est cependant laborieuse. Métier auquel s’adonne Ahmed Ouattara depuis 1985.

Lire la suite

samedi, 05 mai 2012

Bondoukou dans la ferveur de la traite de l’anacarde

Bondoukou, chef-lieu de l’ancienne région du Zanzan, dans le Nord-Est de la Côte d’Ivoire. Fini le temps où cette zone faisait parti de la boucle du cacao. Les sols se sont appauvris. Les rares plantations de cacao et de café, abandonnées par les planteurs. Car ne produisant plus ni cabosses ni cerises.

Lire la suite