topblog Ivoire blogs

samedi, 07 juillet 2012

Anzoua Atta, un cadre du Zanzan, encourage « Echos du Zanzan »

L’objectif fixé par les initiateurs d’Echos du Zanzan est en passe d’être compris. Le blog d’informations régionales vient de bénéficier des encouragements d’un haut cadre, fils de la région du Gontougo (Zanzan). Dans l’interview accordée au site, Anzoua-Atta Félix salue l’avènement de ce « support de communication pour notre région ». Entretien.


9bdc2481e2ceb26bfd5eb52f9576d31d_L.jpg
- Echos du Zanzan : Qui est Anzoua-Atta Félix ?

Je suis né à Dingbi, à 15 km de Tabagne, chef-lieu de notre sous-préfecture. Ingénieur de formation dans le domaine des télécommunications. Spécialisé dans la commutation numérique. Je suis aussi consultant et encadreur dans plusieurs grandes écoles. Pendant de nombreuses années, j’ai servi comme cadre à Côte d’Ivoire Télécom. En 2005, j’ai rendu ma démission pour me consacrer à la politique.

- E. Z. : Dans quel parti militez-vous ?

Je suis militant et cadre du Mouvement des forces d’avenir (MFA). Membre du bureau politique. Aux dernières élections présidentielles, j’étais le directeur national de campagne du candidat Innocent Anaky Kobena.

- E. Z. : Nous avons appris que vous portiez les couleurs de votre parti aux législatives de décembre dernier. Dans quelle circonscription électorale ?

La circonscription électorale de Gouméré-Tabagne (30 et 45 km de Bondoukou, NDLR). J’ai échoué, malheureusement.

- E. Z. : Que faites-vous en dehors du parti ?

Je suis conseiller technique de l’actuel ministre des Sports et loisirs (Philippe Légré, NDLR).

- E. Z. : Vos sentiments sur la région du Zanzan

Je vous affirme que je suis très attentif à tout ce qui touche cette région.

- E. Z. : Justement, connaissez-vous Echos du Zanzan ?

Oui. C’est par hasard que je suis tombé sur ce site.

- E. Z. : Qu’en pensez-vous ?

C’est un bon support de communication. Hautement utile pour notre région. Mieux, c’est un outil au service du développement. Echos du Zanzan est la réponse à une préoccupation, une tribune où tout le monde devait se retrouver. A mon avis, ce site vient combler un grand vide. On ne peut pas parler de développement sans une véritable politique de communication. La communication est au cœur de tout développement qui se veut durable. Echos du Zanzan doit être le « Guichet unique » pour les fils du Zanzan. Une passerelle permettant de nous relier les uns aux autres.

- E. Z. : Nos difficultés sont énormes…

Je comprends. Nous devons faire bloc autour et l’aider à s’améliorer. C’est une affaire de tous. Conjuguons nos efforts pour en faire un véritable outil de développement. N’oublions pas qu’une chose ne vaut que par l’importance qu’on lui accorde. Il faut féliciter les initiateurs et inviter les fils de la région à se l’approprier. C’est un site que j’aime bien. Je le visite deux ou trois fois par jour. On a besoin de mener une véritable communication autour. Notamment, le transformer en un véritable forum pour le bonheur de tous.

Propos recueillis à Abidjan,
par Ossène Ouattara

Les commentaires sont fermés.