topblog Ivoire blogs

lundi, 03 septembre 2012

Bondoukou : Des produits périmés détruits

Du fait de sa proximité avec le Ghana, divers produits sont vendus dans les villes de Gontougo. Leur qualité reste la grande interrogation. Depuis 6 mois, les contrôles menés par la direction régionale du commerce à travers la région ont abouti à la saisie de plusieurs marchandises périmées.

Ces produits (biscuits, cigarettes, insecticides, …), d’une valeur de 600 000 f, ont été incinérés à Bondoukou, mardi 21 août. « Ce sont des produits périmés qui circulaient sur les marchés et mettaient en danger la santé des populations », a précisé Amani Hyacinthe, directeur régional du commerce.

Cette séance de destruction s’est déroulée en présence de Koumassi Kouakou Christophe (2ème secrétaire général de la préfecture), en sa double qualité de représentant du préfet, et président du comité départemental de suivi des prix des produits sur les marchés.

Juste après la cérémonie d’incinération, le collaborateur du préfet Goun François a visité plusieurs boutiques pour se rendre compte de l’affichage et du respect des prix. Dans la plupart des magasins, les consignes gouvernementales ont été respectées. Mais des réticences tout de même. Des commerçants rechignent à mettre en application les mesures arrêtées pour lutter contre la vie chère.

Les choses seront remises en ordre après cette phase de sensibilisation, a promis Amani Hyacinthe.

Ange Kouman, Bondoukou

Commentaires

Je salue le travail important du DR du Commerce. Beaucoup de courage car il faut arriver à faire adopter de nouveaux comportements aux commerçants de Bondoukou. Ce qui n'est pas facile. Seulement un autre danger beaucoup plus grave guète la santé des populations de la Région. Il s'agit de du trafic et de la commercialisation de l'huile impropre à la consommation et qui serait d'origine douteuse. Un vrai problème de santé publique va bientôt se poser si rien n'est fait. Alain AYE SG MOREB.

Écrit par : Alain AYE | mercredi, 05 septembre 2012

Je salue le travail important du DR du Commerce. Beaucoup de courage car il faut arriver à faire adopter de nouveaux comportements aux commerçants de Bondoukou. Ce qui n'est pas facile. Seulement un autre danger beaucoup plus grave guète la santé des populations de la Région. Il s'agit du trafic et de la commercialisation de l'huile impropre à la consommation et qui serait d'origine douteuse. Un vrai problème de santé publique va bientôt se poser si rien n'est fait. Alain AYE SG MOREB.

Écrit par : Alain AYE | mercredi, 05 septembre 2012

Les commentaires sont fermés.