topblog Ivoire blogs

vendredi, 21 septembre 2012

Bondoukou : Le Pr Babacauh sollicité pour son expérience et sa sagesse

Hier, nous écrivions que la grande majorité de la population du Gontougo s’oppose à la candidature du ministre Adjoumani aux prochaines régionales.

Nous invitons les lecteurs d’Echos du Zanzan à lire l’article de nos confrères du journal Le Démocrate. Article repris par le site d’informations Abidjan.net.

Pour le lire, veuillez cliquer sur ce lien : http://news.abidjan.net/h/441205.html

Bonne lecture à vous!

Commentaires

Réaction suite au lien d’Abidjannews partagé par votre blog échos du Zanzan sur le soutien que la majorité de la population du Gontougo affiche pour la candidature du Professeur Babacauh Koffi Dongo aux régionales , et sur le cumul de postes du Ministre Kobenan Kouassi Adjoumani.

Existe-elle une loi en Côte d’Ivoire contre le cumul de postes ? Je n’en suis pas si sûr. L’attitude du Ministre Adjoumani semble être à l’image du Chef de l’Etat qui lui-même, cumule le poste de Ministre de la Défense et j’en passe. De même pour la plupart de ministres du gouvernement.

Dans un pays démocratique, ce qui ne serait pas démocratique, c’est de s’opposer à la candidature d’un individu qui en remplirait les conditions. Je crois qu’au lieu de s’opposer à la candidature d’Adjoumani, le groupe des cadres du Gontougo avec à sa tête le Professeur Koffi Dongo Babacauh gagnerait à mieux convaincre la population de leurs actions et leur programme.

La population a longtemps été manipulée. Il faut alors changer de tactique de combat.

Écrit par : Solange KOBLAN | samedi, 22 septembre 2012

Réaction suite au lien d’Abidjannews partagé par votre blog échos du Zanzan sur le soutien que la majorité de la population du Gontougo, affiche pour la candidature du Professeur Babacauh Koffi Dongo aux régionales, et sur le cumul de poste du Ministre Kobenan Kouassi Adjoumani.
Existe-elle une loi en Côte d’Ivoire contre le cumul de postes ? Je n’en suis pas si sûr. L’attitude du Ministre Adjoumani semble être à l’image du Chef de l’Etat qui lui-même, cumule le poste de Ministre de la Défense et j’en passe. De même pour la plupart de ministres du gouvernement.
Dans un pays démocratique, ce qui ne serait pas démocratique, c’est de s’opposer à la candidature d’un individu qui en remplirait les conditions. Je crois qu’au lieu de s’opposer à la candidature d’Adjoumani, le groupe des cadres du Gontougo avec à sa tête le Professeur Koffi Dongo Babacauh gagnerait à mieux convaincre la population de leurs actions et leur programme. La population a longtemps été manipulée. Il faut alors changer de tactique de combat.

Écrit par : Solange KOBLAN | samedi, 22 septembre 2012

Arrêtons de polémiquer autour de la question qui choisir pour le Gontougo? L'important c'est de voir comment développer la région de Bondoukou. Et c'est ensemble main dans la main que cela sera possible. Alors arrêtons de manipuler les uns et les autres et pensons plus à Gontougo qui est beaucoup en retard comparé aux autres régions du pays

Écrit par : KRA Yaoua | mardi, 25 septembre 2012

pour nous le debat est clos le pr BABACAUH a la confiance de jeunesse du Gontougo à 200% .il sera notre candidat à l'election du conseil regional du Gontougo.

Écrit par : anderson secredou | mercredi, 12 décembre 2012

adjoumani n'est pas le seul cadre du GONTOUGO

Écrit par : bouadi yao kra | mercredi, 19 décembre 2012

Bsr d'abord comme notre sagesse nous l'exige.Le Ministre ADJOUMANI là,il va cumuler les postes piiiiiiiiaaannn. Pourquoi,vous etes mauvais comme ca? ADJOUMANI a pris le risque de marcher avec nous pour aller à la préfecrure de bKOU pour annuler un couvre-feu ici en prélude des elections du 2e tour,il a aussi cumulé le risque en se privant de tous plaisirs pour 6 mois comme prisonnier au GOLFE HOTEL ou Gbagbo pouvait les bombarder car sa résidence est à quelques mètres de là donc s'il a cumulé tous ces risques pour nous sauver la vie et celle de notre pays,il va cumuler cumuler et cumuler les postes aussi si DIEU le veut pour développer notre GONTOUGO.A bon entendeur salut.

Écrit par : kossonou Edouard | samedi, 19 janvier 2013

BONJOUR. nos cadres bataille dur pour les populations.LA population ne sens pas ces effort,ils ont les potentielles mais leurs tactique de jeux n,est pas redoutable; il faut les jeune autour de notre cadre;il faut q,il commence a aime beaucoup les jeune on est pas là pour crié dans leurs campagne,on a beaucoup de proposition des idées création; exp; mr bini a beaucoup d,idée j,ai besoin de financement : en deux ans la population ivoirienne parleras de mr BINI ; je demande a nos cadres de regarder écouter voir la personne qui frappe a leurs porte ne sont pas des mendiants on a des idées on a besoin leurs aide pour pouvoir les mettre en valeurs.

Écrit par : BINI | lundi, 21 janvier 2013

Le Gontougo est une des régions les plus pauvres de la Côte d'Ivoire. Pour ces élections à venir, il serait bien que les populations de cette région face un bon choix. Un choix non pas pour remplir le curriculum vitae par un cumul de pouvoir mais un choix pour un homme, agent de développement, disponible, qui va se consacrer à sortir la région de sa léthargie. Que Dieu éclairé les filles et fils du Gontougo pour un bon choix qui permettra à la région d'etre au rendez vous de l'émergence en 2020.

Écrit par : Letabagnard | vendredi, 22 mars 2013

Le Gontougo est une des régions les plus pauvres de la Côte d'Ivoire. Pour ces élections à venir, il serait bien que les populations de cette région face un bon choix. Un choix non pas pour remplir le curriculum vitae par un cumul de pouvoir mais un choix pour un homme, agent de développement, disponible, qui va se consacrer à sortir la région de sa léthargie. Que Dieu éclairé les filles et fils du Gontougo pour un bon choix qui permettra à la région d'etre au rendez vous de l'émergence en 2020.

Écrit par : Letabagnard | vendredi, 22 mars 2013

Le Gontougo est une des régions les plus pauvres de la Côte d'Ivoire. Pour ces élections à venir, il serait bien que les populations de cette région face un bon choix. Un choix non pas pour remplir le curriculum vitae par un cumul de pouvoir mais un choix pour un homme, agent de développement, disponible, qui va se consacrer à sortir la région de sa léthargie. Que Dieu éclairé les filles et fils du Gontougo pour un bon choix qui permettra à la région d'etre au rendez vous de l'émergence en 2020.

Écrit par : Letabagnard | vendredi, 22 mars 2013

Le Gontougo est une des régions les plus pauvres de la Côte d'Ivoire. Pour ces élections à venir, il serait bien que les populations de cette région face un bon choix. Un choix non pas pour remplir le curriculum vitae par un cumul de pouvoir mais un choix pour un homme, agent de développement, disponible, qui va se consacrer à sortir la région de sa léthargie. Que Dieu éclairé les filles et fils du Gontougo pour un bon choix qui permettra à la région d'etre au rendez vous de l'émergence en 2020.

Écrit par : Letabagnard | vendredi, 22 mars 2013

Les commentaires sont fermés.