topblog Ivoire blogs

lundi, 01 octobre 2012

Le maire de Marcory, distingué pour sa bonne gestion

lamine diabagaté,maire de marcory,prix du repciaf,libreville,gabon,distinction,honneur,meilleur maire
Chaque fois qu’un natif de Bondoukou – où qu’il se trouve – se fait remarquer par ses efforts productifs, Echos du Zanzan célèbre ses mérites. Pour rester fidèle à ce crédo, la rédaction de votre site décide de rendre hommage à Lamine Diabagaté. Qui vient d’être désigné lauréat du REPCIAF, dont Libreville (Gabon) abrite le siège. Rendez-vous dans ce pays, le 20 octobre prochain, pour la remise du prix.

« Monsieur, pour cette 3ème édition (2012), nous venons par la présente, vous informer qu’au terme d’un travail de sondages et d’investigations réalisés par ses relais internationaux et coordonné par le Bureau exécutif international du REPCIAF, vous avez été désigné à l’issue des délibérations du jury comme lauréat du Prix africain des meilleurs artisans de développement (PAMAD) dans la catégorie GESTION DES COLLECTIVITES LOCALES ». Ce sont là quelques-uns des termes de la lettre du 18 septembre 2012, signée du 1er vice-président du Bureau exécutif du Réseau des professionnels de la communication pour l’intégration africaine (REPCIAF). Et adressée à Lamine Diabagaté, maire de Marcory.

Inutile de rappeler qu’en si peu de temps, le maire a abattu un travail considérable dans sa commune. La suite de la correspondance l’affirme explicitement. « Le savoir faire hors norme et la rigueur avec lesquels vous gérez la commune de Marcory qui seulement en une année a retrouvé son lustre d’antan, ajoutés à votre flair managérial et vos grandes ambitions, font de vous une référence nationale (…) ». Et dire que l’homme n’était qu’un simple officier d’Etat-civil.

lamine diabagaté,maire de marcory,prix du repciaf,libreville,gabon,distinction,honneur,meilleur maire


Non ! Pas pour présider au sommeil de Marcory que la municipalité a été confiée à monsieur Diabagaté. En raison de l’absence d’Akanda Assi Marcellin. Son bilan parle plus que les paroles. Et cette reconnaissance au-delà des frontières nationales, la suite logique de ses distinctions intérieures. Primé 4 fois par des ONG. Désigné meilleur maire du District d’Abidjan, mai 2012. En attestent les photos ci-dessus.

En Europe où il était, début septembre, le très actif conseiller municipal a défendu sa gestion. Mieux, il a "vendu" les potentialités de sa commune. Résultat : des hommes d’affaires européens frappent aux portes de Marcory. Nous vous redonnons ses interventions sur les chaînes panafricaines 3A Télésud et Africa 24.

Toutes nos FELICITATIONS, monsieur le maire !

Ossène Ouattara

Les commentaires sont fermés.