topblog Ivoire blogs

jeudi, 15 novembre 2012

Visite d’Etat dans le Zanzan : La colère des militants RDR

prefet-goun-françois.jpg
« La démocratie que nous vivons à quand même des limites » : propos tenus hier mercredi 14 novembre par François Goun Germain, préfet de la région du Gontougo. L’administrateur a ainsi répondu à des militants du RDR et à la société civile, qui s’opposent à la prochaine visite d’Alassane Ouattara dans le Zanzan.

Raison de leur colère, aucune des promesses électorales faites par l’actuel locataire de la Présidence pour le district du Zanzan n’a été tenue. « Déception ! », crient-ils. D’où leur boycotte, dimanche 4 novembre dernier à Bondoukou, du meeting d’information du ministre Kouassi Adjoumani sur la visite présidentielle. Suivi d’une marche de protestation avortée. Ses organisateurs entendaient exprimer au préfet leur mécontentement.

Afin de décrisper le climat délétère avant la visite d’Etat, François Goun a eu une rencontre avec les populations du département de Bondoukou. Dans une salle du foyer des jeunes pleine à craquer, il n’y est pas allé avec le dos de la cuillère. « La visite du président n’a pas besoin de conditions. Il peut se rendre partout et quand il veut sans attendre à faire des réalisations. Le fait qu’il vienne et que tout n’est pas réglé est une bonne chose. Tous les services de la Présidence sont là et ils vivent nos réalités au quotidien », a fait comprendre le préfet. Avant d’ajouter que la route Agnibilékrou- Abengourou est certes un calvaire mais qu’il y a des axes routiers bien pires...

Voir la suite en cliquant sur http://lesinfosduzanzan.wordpress.com/.

Commentaires

ado nest pas venu pour le rdr mais pour le pays. mettez vou ça en tete car c'est pouir le pays il as ete voter

Écrit par : anelyo | jeudi, 15 novembre 2012

Les commentaires sont fermés.