topblog Ivoire blogs

jeudi, 22 novembre 2012

BONDOUKOU : Le ministre Kouassi Adjoumani échappe de peu à un lynchage

kobenan kouassi adjoumani,hué,bondoukou,dérive langagière,indésirable
Bondoukou, samedi dernier. Le ministre des Ressources animales et halieutiques, Kobenan Kouassi Adjoumani, a failli se faire lyncher par des jeunes en colère.

Ce n’est un secret pour personne. Les manières de faire du ministre Adjoumani, par ailleurs député de Tanda, ne plaisent pas à tout le monde. Elles ont fini par agacer des jeunes qui ont voulu en découdre avec lui. C’était en toute fin de la cérémonie de remise des dons de la Première dame, le 17 novembre.

La goutte d’eau qui a failli déborder le vase a été le refus de monsieur Adjoumani de dire merci aux députés Dah Désiré, Touré Souleymane et Falley Timité, comme il a témoigné sa gratitude aux autres personnalités présentes à la cérémonie. Ouattara Souadoukou, vice-président de la jeunesse du RDR de Bondoukou, a voulu savoir le motif. Kouassi Adjoumani a eu cette réponse, au grand étonnement du jeune homme : « je ne connais pas Dah Désiré comme un élu, parce qu’il n’est pas allé me saluer depuis son élection ». Un affront "impardonnable". D’autant plus que l’antécédent du ministre était dans certains esprits. « Cela fait la deuxième fois qu’il se comporte ainsi. Il l’a déjà fait à l’Honorable Touré Souleymane, vice- président de l’Assemblée nationale, lors d’une rencontre », a affirmé Souadoukou.

N’eût été l’intervention énergique de Fallet Timité, Kobenan Kouassi Adjoumani serait passé à tabac par la horde de jeunes surexcités. Son chauffeur a eu moins de chance. Le pauvre a reçu des gifles.

A dire vrai, l’incident est le résultat d’une accumulation de reproches contre...

Voir la suite sur http://lesinfosduzanzan.wordpress.com/.

Les commentaires sont fermés.