topblog Ivoire blogs

samedi, 29 décembre 2012

BONDOUKOU : L’ONG Soleil Levant Education exhorte à la déclaration des naissances

bondoukou, bouna, zanzan, enfants sans extrait de naissance, ong soleil levant éducation, save the children, élèves
Dans la région du Gontougo, la déclaration des naissances à l’Etat-civil est un problème réel. Nombreux les enfants en âge d’aller à l’école sans extraits d’acte de naissance. Pour l’année scolaire 2011-2012, les données statistiques des 2 Inspections de l’enseignement primaire (IEP) de Bondoukou sur le problème sont alarmantes.

Dans 116 écoles de l’IEP 1, on dénombre 3 539 élèves sans extraits de naissance. Chiffre vertigineux dans 130 établissements scolaires de l’IEP 2, où ils sont 8 879 enfants non déclarés à la naissance. Environ 5 796 inscrits en classe de CP1 cette année sont sans papiers. Une triste réalité qui a suscité la réaction de plusieurs ONG locales.

Leur concours a permis à des milliers d’enfants de la Direction régionale de l’éducation nationale (DREN) d’obtenir des jugements supplétifs. Plus de 4 300 extraits de naissance ont été distribués. Et 12 418 seront donnés à des enfants dans quelques jours. Ces chiffres montrent bien l’ampleur du problème dans le Gontougo.

Le 20 décembre dernier, Gnangbo Christophe, président de l’ONG Soleil Levant Education, en collaboration avec l’ONG international Save the Children, a organisé un atelier d’échanges sur les obstacles liés à la déclaration des naissances dans la région.

Au nombre des freins relevés, les pesanteurs culturelles et le taux élevé d’analphabétisme. Il y a aussi les difficultés liées à l’éloignement des centres administratifs de déclaration (mairies et sous-préfectures). Le coût élevé pour l’obtention du précieux document, un autre facteur décourageant.

La prise en compte de toutes ces difficultés par les pouvoirs publics, sans doute le début de solution au problème de la non déclaration des naissances dans le Nord-Est.

Rosemonde Desuza

Les commentaires sont fermés.