topblog Ivoire blogs

dimanche, 30 décembre 2012

BONDOUKOU : Le Conseil général tient sa 3ème session ordinaire

« Vous devez être fière du travail abattu. Sachez que vous resterez toujours au service de votre région. C’est pourquoi je vous invite à analyser en profondeur ce qui est négatif pour ce mandat en vue de sa correction pour la postérité, car l’administration est une continuité », a dit Kouassi Christophe, secrétaire général de la préfecture de Bondoukou, qui représentait le préfet. C’est à l’occasion de la 3ème session ordinaire du Conseil général de Bondoukou, le samedi 22 décembre.

Sié Kobenan, président de ce Conseil, était entouré de ses conseillers. Il a remercié ces derniers pour leur sens du devoir et du travail bien fait. « Il y a eu des débats francs et démocratiques pour l’ensemble des budgets que nous avons présentés ». Ensuite, la session a permis d’examiner l’état d’exécution du budget de 2012, et d’adopter celui de l’année à venir.

Beaucoup de projets n’ont pu être réalisés, faute de moyens financiers. Il a fallu la récente visite d’Etat dans le département pour que le Conseil paie 209 millions sur les 255 dus aux entrepreneurs et fournisseurs. « Je suis un président soulagé et serein. Cependant, il urge que l’Etat accepte la mise en place d’un fonds de prévoyance pour les Conseils régionaux à venir afin que nous puissions réagir spontanément face à des urgences », a plaidé le président Sié Kobenan.

Jusqu’au mois de novembre, pour une prévision de plus d’1 milliard 300 millions FCFA, le Conseil a ...

Voir la suite sur http://lesinfosduzanzan.wordpress.com/.

Commentaires

je suis content de vous mais il me semble vous avez oublie quelque chose: le village de KANGUELE est toujours dans le noire

Écrit par : kouman | jeudi, 31 janvier 2013

donc a quand électrification de KANGUELE? votre reponse me ferait plaisir

Écrit par : kouman | jeudi, 31 janvier 2013

soutenir kouame ou kobenan c'est le développement qui importe qu'ils se mettent ensemble pour travailler

Écrit par : kouman charles | jeudi, 31 janvier 2013

Les commentaires sont fermés.