topblog Ivoire blogs

mardi, 12 mars 2013

BONDOUKOU : Rencontre avec des femmes sur une mine de manganèse

mines de manganèse, bondoukou, femmes exploitées, société taurian


En 2008, plus de 200 femmes travaillaient dans les mines de manganèse de la société Taurian, à Bondoukou. Agées entre 21 et 50 ans, certaines ont dénoncé leurs conditions précaires de travail. D’après elles, le respect de leurs droits est le dernier souci de l’entreprise indienne.

Comme preuve de la "maltraitance" dont elles seraient victimes, le licenciement "abusif" de 111 employées. Renvoyées sans préavis. Aucune mesure d’accompagnement. Après 6 mois sur la touche, ce sont des âmes affligées qui espèrent toujours un hypothétique dédommagement. Convoquée par l’Inspection du travail afin de les rétablir dans leurs droits, Taurian a promis les réengager. Promesse non tenue.

Les travailleuses, 162 aujourd’hui, donnent leur peine dans les mines de manganèse sans contrat valable. Elles sont à la merci de la canicule pour 24 000 F CFA par quinzaine. « Nous sommes exposées au soleil, sans gangs ni bottes. Pas de ...

Voir la suite de ce texte en cliquant sur Les infos du Zanzan.

Les commentaires sont fermés.