topblog Ivoire blogs

mardi, 17 juillet 2012

La musique koulango entre tradition et modernité

Riche de sa musique traditionnelle – avec pour figure de proue feu Kobenan Kouman – le pays koulango ou abron connaît une mutation musicale depuis le milieu des années 2000. Les chanteurs traditionnels épousent l’ère de la modernité pour éviter d’être happés par une génération de jeunes talents "envahissants".

Lire la suite

jeudi, 17 mai 2012

Le Sacraboutou, une des danses traditionnelles de Bondoukou

le-sacraboutou.jpg
Plus qu'une danse, le Sacraboutou est une démonstration guerrière. Un symbole. Un repère culturel. Tous les ans, il respecte la même date, la même heure : l'après-midi du jour de la grande prière, qui met fin au carême musulman.

Parés de leurs habits de guerriers (boubous ornés de gris-gris réels ou factices), affublés de masques, et coiffés de perruques ou de chéchias, les jeunes gens paradent. Ceux-ci ressemblant à de farouches guerriers. Leurs visages noircis de charbon, ils investissent rues et ruelles. Derrières eux, des jeunes filles chantent et dansent dans leurs costumes de "Kroubi". La foule est bruyante, mouvante et captivante.

Parfois, il arrive qu'un guerrier se détache du groupe et prenne en chasse un des curieux spectateurs. Rien de méchant, juste pour faire rire.

Pas de restriction particulière pour participer à la danse. Pourvu que l'on soit un jeune musulman. Exigence de la tradition.

Le Sacraboutou sport, l’équipe locale de football, doit son nom à cette danse.

Le Sacraboutou, une danse qui mérite d'être inscrite au nombre des patrimoines touristiques de Bondoukou.

Ossène Ouattara

jeudi, 15 mars 2012

Au coeur du "Kroubi" 2011 à Bondoukou

La nuit du Destin est suivie du Kroubi, fête populaire de la région du Zanzan. Il précède le Ramadan qui consacre la fin du carême musulman.

Lire la suite

lundi, 20 novembre 2017

Bondoukou : Le spectacle musical de MTN à ses abonnés

mtn, musique, bondoukou, concert de musique, maire de bondoukou, abonnés
Le 23 septembre dernier, la ville de Bondoukou a accueilli la caravane de la société de téléphonie mobile MTN. Dénommée "MTN music tour 2012", cette caravane a pour objectif de permettre aux abonnés identifiés de vibrer au son d’un concert de musique gratuit.

Plusieurs milliers de clients de l’entreprise ont pris d’assaut l’esplanade de la mairie de Bondoukou. Ceux-ci ont pu communier avec des artistes devenus des "mythes". Puisqu’ils ne les voyaient qu’à la télé. Au nombre desquels l’humoriste Agalawal, les chanteurs Dj Lewis, Dezzy Champion, et Jim Kamson. Ce dernier étant natif de Bondoukou, comme le premier cité. Précisément de Sorobango, à quelques encablures de la capitale du Gontougo.

Comme dans les villes où la caravane est passée (Soubré, Vavoua, Dimbokro…), des gadgets et autres lots aux couleurs de MTN ont été remis à certains spectateurs. Visiblement contents de l’initiative de la société jaune, une multinationale sud-africaine.

Ange Kouman