topblog Ivoire blogs

mardi, 25 décembre 2012

SOROBANGO/TAGADI : La Première dame soulage les femmes

sorobango/tagadi, député mohamed ouattara, dons, première dame, dominique ouattara, bondoukou

Le député de Sorobango/Tagadi, Mohamed Ouattara, accompagné du sous-préfet de la circonscription, est allé rendre compte des retombées économiques liées à la visite du couple présidentiel dans le Zanzan, du 27 au 30 novembre dernier.

A Tagadi, 1ère étape, il a été question des nombreux dons que la Première dame a faits au département de Bondoukou. Tagadi, à l’instar des 12 autres chefs-lieux de sous-préfecture que compte le département, « vous voyez, chères mamans, par ce geste, maman Dominique contribue à vous rendre économiquement autonomes en gérant rationnellement cet outil. Hier vendredi, elle a procédé au lancement du FAFCI, c’est-à-dire que bientôt vous pourrez avoir des fonds à votre disposition pour réaliser des activités génératrices de revenus. Tagadi fait partie des 372 sous-préfectures créées mais non fonctionnelles sur les 509 que compte notre pays. Nous ne sommes donc pas en reste et ce geste du cœur de la Première dame devrait nous galvaniser davantage en demeurant toujours unies pour le développement de notre sous-préfecture », a dit, en substance, le député Mohamed à ses parents.

A la cérémonie de Sorobango, 2nde étape de son périple, le même message a été délivré aux populations.

En marge de ces 2 rassemblements, le président de l’Union pour le développement de Sorobango (UDS), accompagné d’une forte délégation venue d’Abidjan, a instruit les femmes des 2 localités sur le mode gestion de ces "outils" afin qu’ils leur soient bénéfiques.

Voir la suite sur http://lesinfosduzanzan.wordpress.com/.

mercredi, 05 septembre 2012

Sorobango : Le député Mohamed Ouattara appelle à soutenir les actions du chef de l’Etat

sorobango,bondoukou,député mohamed ouattara,journée de retrouvailles
Samedi 25 août, à Sorobango (environ 20 km de Bondoukou). Mohamed Ouattara, député de la circonscription et fils du village, a instruit ses "parents". Au menu de la rencontre, les questions touchant à la vie de notre pays.

Des travaux de la 1ère session du parlement au souhait du président de la République à faire de la Côte d’Ivoire un pays développé, en passant par bien d’autres sujets nationaux, l’élu de Sorobango et Tagadi à tout expliqué.

Axant ses propos sur l’importance de l’agriculture dans la lutte contre le chômage des jeunes, Mohamed Ouattara a exhorté les populations à s’organiser en coopérative. « En s’organisant en coopérative, et en se faisant suivre par les organismes agréés, les jeunes pourront permettre à leurs circonscriptions d’atteindre un niveau de développement acceptable ».

En tant que zone pourvoyeuse de servantes, la situation des femmes n’a pas été occultée. Au contraire, le député a saisi l’occasion pour appeler la gente féminine à faire mieux. A être des agents de développement au même titre que les hommes. « La femme doit être dans la dynamique du développement. Et non être destinée aux travaux de bonne ou servante ». C’est pourquoi il a insisté sur la scolarisation des filles.

Ange Kouman, Bondoukou