topblog Ivoire blogs

jeudi, 29 novembre 2012

Le président Alassane à Doropo, Téhini, Nassian et Sandégué

doropo,téhini,nassian,sandégué,visite d'état,côte d'ivoire
Pour la 2ème journée de sa visite d’Etat dans le District du Zanzan, le président de la République, S.E.M. Alassane Ouattara s’est rendu, ce mercredi 28 novembre 2012, à Doropo, Téhini, Nassian et Sandégué.

Dans ces 4 départements, le chef de l’Etat a adressé un message de paix, de pardon, de réconciliation et surtout d’espoir. Il a également invité toutes les filles et tous les fils du pays au rassemblement et à l’union, sans aucune distinction ethnique, religieuse ou régionale.

Plus spécifiquement à Doropo, le président de la République a indiqué que la distribution d’eau potable a connu une nette amélioration avec la construction d’un château d’eau. Il a ajouté que dans un délai raisonnable, l’électricité sera disponible 24h/24 et les pompes villageoises réparées.

Il a également annoncé le bouclage du financement des travaux de bitumage de la route Bouna-Doropo jusqu’à la frontière du Burkina-Faso, à hauteur de 38 milliards de F CFA et dont les travaux commenceront dès l’année prochaine.

A Téhini, le chef de l’Etat a annoncé le lancement prochain d’un projet de mise en place d’une structure de micro-finance en faveur des femmes par la Première dame, Mme Dominique Ouattara, pour les aider à financer des activités génératrices de revenus.

...

Voir la suite sur http://lesinfosduzanzan.wordpress.com/.

mardi, 27 novembre 2012

Région du Bounkani : Doropo attend Alassane Ouattara

Doropo s’apprête à vivre un des événements qui fera certainement date dans son histoire. Cette localité, distante de 75 km de la ville de Bouna, va recevoir le mercredi 29 novembre, le chef de l’Etat.

Le président de la République qui est aussi très attendu, comme au chef-lieu de la région, animera ce que Djè N’Goran Edmond, chef de cabinet du préfet appelle un « giga meeting ». Alassane Ouattara aura l’occasion d’évaluer le niveau de développement de cette ville faisant frontière avec le Burkina-Faso.

En dehors de quelques habitations construites en dur, Doropo garde encore les allures d’une bourgade qui semble avoir beaucoup de mal à se moderniser pleinement. L’électricité est rationnée de 7h à 15h, de sorte qu’à partir de 18h, le centre de santé qui n’est plus éclairé ferme. Les cas d’urgence, généralement des blessés et des parturientes, se rendent à l’hôpital baptiste, ou au Burkina-Faso tout simplement.

Les 2 générateurs électriques qui, jusqu’ici fournissent le courant, sont en panne. Ils sont depuis peu remplacés par un autre, en principe consacré aux opérations de dépannage par la Compagnie ivoirienne d’électricité (CIE). C’est dire que cet appareil ne pourra demeurer continuellement au service de la seule ville de Doropo, dont le nombre de demandes d’abonnement au courant électrique ne cesse de croître.

L’eau courante n’est pas non plus bien distribuée. Une extension du réseau, de même que...

Voir la suite sur http://lesinfosduzanzan.wordpress.com/.