topblog Ivoire blogs

jeudi, 17 janvier 2013

Election municipale à TANDA : Koné Amadou part en conquête

koné amadou, élection municipale, tanda, jeunesse, candidat, populations


Du 12 au 13 janvier dernier, Koné Amadou, candidat aux prochaines Municipales, s’est rendu successivement à Téhui, Toundiani, Tanganmourou, Béléoulé et Bokoré.

A l’étape de Téhui, Koné Amadou a remis une motopompe de dernière génération à ses braves "mamans" pour irriguer les champs.

De retour à Tanda, samedi 12, vers midi, le candidat a participé à la célébration des personnes handicapées. Il a rassuré ses hôtes qu’ils pourront toujours compter sur son soutien. « Ma porte vous est toujours ouverte pour apporter des solutions à vos problèmes », leur a promis Koné Amadou. Des propos bien accueillis par les personnes handicapées de Tanda.

Dans l’après-midi, à Toundiani, monsieur Amadou a parrainé la finale du tournoi de football organisé en son honneur. Ce championnat a servi de prétexte à la jeunesse du village pour enterrer ses querelles, afin de célébrer la fraternité. C’est pourquoi le parrain a remis un trophée à chacune des 2 équipes.

A Tanda, dimanche 13, Koné Amadou a annoncé sa candidature aux chefs des grandes familles. Pour l’occasion, il s’est fait accompagner par le patriarche Canton Yao. Prenant la parole, le candidat leur a dit qu’il est rentré des Etats-Unis pour se mettre "entièrement" à leur service.

C’est une population nombreuse qui a accueilli le fils prodige à Tanganmourou. En effet, depuis 20 ans, Koné Amadou vit aux Etats-Unis. Devant la foule enthousiaste, l’"Américain" a dit être candidat pour la mairie de Tanda. Ici encore, la nouvelle a été accueillie par des ovations.

A Béléoulé, l’enfant prodige a fait don de...

Voir la suite de ce texte en cliquant sur http://lesinfosduzanzan.wordpress.com/.

dimanche, 28 octobre 2012

La jeunesse du District du Zanzan a son Sénat

Savez-vous que les jeunes du Zanzan ont leur Sénat ? Si non, nous vous donnons l’information.
sénat,sjz,françois bakahuin,jeunesse,organisation apolitique,district du zanzan,insertion socioprofessionnelle,bondoukou
Porté sur les fonts baptismaux, le 22 juin 2012, le Sénat de la jeunesse du Zanzan (SJZ) a fait sa sortie officielle, 29 septembre dernier. Cadre choisi : l’Institut Sacré-Cœur d’Adjamé (ISCA). C’est au cours de la "Journée de la jeunesse du Zanzan", en présence du député Yéboua Atta Koblan François et Fatogoma Diarra (conseiller en emploi à l’AGEPE). Respectivement parrain et conférencier.

Dans son allocution, François Bakahuin, président de SJZ, a révélé le but que veut atteindre son organisation. Celui d’ « unir et de faire la promotion de la jeunesse du Zanzan ». Mais le constat est alarmant : « le chômage des jeunes est plus qu’une réalité en côte d’ivoire », a-t-il rappelé. D’où la création d’un Sénat.

Les objectifs de SJZ

Le Sénat du Nord-Est ivoirien s’est donné des objectifs. Il entend œuvrer pour l’unité et l’entente entre jeunes. Encourager l’éducation pour tous. Veiller au respect des droits de l’Homme. Œuvrer pour une politique participative dans les collectivités locales. Faire la promotion de la culture et de la paix durable. Lutter pour l’insertion des jeunes dans le tissu socioprofessionnel. « Le dernier objectif cité retient plus notre attention », a précisé le président de SJZ.

sénat,sjz,françois bakahuin,jeunesse,organisation apolitique,district du zanzan,insertion socioprofessionnelle,bondoukou


Beaucoup de décisions se prennent pour les jeunes sans qu’eux mêmes ne soient associés. Qui d’autre mieux que le concerné lui-même sait ce qui est bon pour lui, s’est interrogé François Bakahuin. C’est pourquoi il veut impliquer les jeunes de sa région aux prises de décisions. Par le biais de SJZ. Une organisation apolitique, qui met la jeunesse locale devant ses responsabilités. « Beaucoup de choses nous sidèrent, nous révoltent. Ne soyons pas résignés mais battons-nous ! La gravité de la situation et l’ampleur du défi nécessitent de faire jouer la solidarité et l’esprit de partage. C’est en cela que nous pourrions aller de l’avant ». Devant ses camarades, le "Sénateur" a investi sa structure d’une grande mission. «Désormais, il est de notre responsabilité de mener des démarches à l’endroit des pouvoirs publiques et des chefs d’entreprises publiques et privés, que le Zanzan regorge de jeunes diplômés, courageux, respectueux et qualifiés prêts à la tâche ».

sénat,sjz,françois bakahuin,jeunesse,organisation apolitique,district du zanzan,insertion socioprofessionnelle,bondoukou


SJZ, une structure aux visées louables. Reste à attendre qu’il fasse mieux que les nombreuses autres organisations de ce type dont le Zanzan foisonne. Plus bavardes qu’elles n’ont posé d’actes concrets.

sénat,sjz,françois bakahuin,jeunesse,organisation apolitique,district du zanzan,insertion socioprofessionnelle,bondoukou


Retrouvez cet article avec des photos légendées en cliquant sur http://lesinfosduzanzan.wordpress.com/

Ossène Ouattara