topblog Ivoire blogs

dimanche, 06 novembre 2011

Ces femmes qui haïssent la couleur de leur peau

Phénomène social d’envergure, la dépigmentation artificielle de la peau est en passe de devenir, en Côte d’Ivoire, une plaie grave. Elle affecte tant les hommes (dans une moindre mesure) que les femmes. Enquête qui nous aura conduit de Bondoukou à Abidjan, pour mieux appréhender le problème du recours aux excipients éclaircissants.

Lire la suite