topblog Ivoire blogs

jeudi, 28 mars 2013

ELECTION REGIONALE A BONDOUKOU : Candidature RHDP, mais rien n’est gagné pour le ministre Adjoumani

ministre adjoumani, manque de sérénité, candidat rhdp, élection régionale, bondoukou


« Faites en sorte que nos voix ne soient pas dispersées. Parce que les présidents Alassane et Bédié ont aussi besoin de savoir si leur choix est également celui des populations », a supplié, samedi dernier, le ministre Adjoumani. C’est à l’occasion de la présentation officielle de l’équipe du RHDP pour les Régionales du 21 avril, dans le Gontougo.

Désigné tête de liste, le ministre-candidat a eu du mal à mettre en place son équipe. Et pour cause. Pour 43 places de conseillers, Kouassi Adjoumani s’est retrouvé avec 120 dossiers dans la main. Après de multiples acrobaties, chaque parti politique membre du RHDP est représenté dans le staff. Ils sont 24 conseillers issus du PDCI, parti du candidat. Le RDR y figure avec 11. Le MFA a 5 conseillers. Le FPI se contente d’un seul. La société civile est représentée dans l’équipe avec 2. Pour aller à l’assaut du futur Conseil régional, l’ossature du commando RHDP se présente comme suit : 7 femmes et 36 hommes.

Le ministre Adjoumani joue la carte de sa survie politique à cette élection. Un hypothétique mot d’ordre de la section locale du FPI à voter pour tel ou tel candidat sera décisif pour départager Babacauh Koffi Dongo et le député de Tanda. Même si celui-ci semble bénéficié du soutien des chefs traditionnels, selon Dua Kobenan, chef de la province Foumassa. En dépit des assurances des différents porte-paroles des jeunes, femmes, partis politiques composant le RHDP, FPI et société civile, Kobenan Kouassi Adjoumani ne respire pas la sérénité. Le "solitaire" Babacauh a de l’envergure. Il a de l’audience et jouit d’une popularité incontestable auprès des populations. Le ministre le sait. « Nous avons tendu la main à notre frère qui a décidé d’aller en indépendant dans ce combat, malgré le fait que sur 9 délégués du PDCI, j’ai été choisi par 8. Qu’il décide d’aller en indépendant, cela nous fait mal. Il ne faut pas que nous perdions vos voix en allant choisir ailleurs que celui que le président de la République a choisi. Je vous fais confiance et je sais que vous allez nous soutenir », a conseillé monsieur Adjoumani. Qui reconnaît la....

Voir la suite de ce texte en cliquant sur Les infos du Zanzan.

vendredi, 15 février 2013

BONDOUKOU : Le député Falley Timité appelle à soutenir le ministre Adjoumani aux Régionales

« Le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani est le candidat officiel choisi par les présidents Bédié et Alassane pour le compte de l’élection du président du Conseil régional de Gontougo. (…) C’est une obligation pour nous de suivre ce candidat parce qu’il est du RHDP ». Ces propos sont de Falley Timité, ancien député PDCI de Bondoukou. Qui s’exprimait, le dimanche 10 février, à Malagasso, un quartier de la ville aux 1 000 mosquées.

Faut-il crier à la trahison quand on sait qu’au départ, Falley Timité soutenait Babacauh Koffi Dongo dans la volonté de ce dernier à briquer le même poste ? « Non, il n’y a pas de trahison dans le geste de quelqu’un qui a respecté le choix de son parti », a répondu l’ex-député. La politique, c’est quand même la saine appréciation des réalités. Or le fait, semble dire l’ex-parlementaire, c’est la désignation de Kobenan Kouassi Adjoumani comme candidat du RHDP à l’élection régionale. « Pourquoi se soustraire à la décision des hautes autorités de son propre parti ? », s’interroge Falley Timité. Pour lui, le président Bédié veut simplement « l’émergence d’une personnalité politique forte dans le Gontougo. C’est-à-dire un homme, à l’image du ministre Yaya Ouattara – atteint aujourd’hui par l’âge – capable de rassembler et de porter les aspirations des populations dans les plus hautes instances de décision ». Et c’est le ministre des Ressources halieutiques que le président du ...

Voir la suite de ce texte sur http://lesinfosduzanzan.wordpress.com/.

jeudi, 14 février 2013

BONDOUKOU : Pour qui roule le FPI ?

fpi,soutien,ministre adjoumani,élection régionale,jfpi,démenti,bondoukou
Depuis un moment, pas de cérémonie du ministre Kouassi Adjoumani, candidat aux Régionales du 21 avril 2013, sans la présence de Kouadio Koffi Mouroufié. Ce dernier est le 1er responsable du FPI de la région de Gontougo. Sa présence aux côtés du député de Tanda offusque les militants de la maison bleu et rose du département de Bondoukou.

Officiellement, Kouadio Koffi Mouroufié n’a pas reçu l’autorisation de son parti pour assister aux rencontres politiques initiées par monsieur Adjoumani à Djipounidouo, Amanvi, Koboko, et Kouassi-N’Dawa. Interpellé à la fois par des militants et des responsables locaux du FPI, Koffi Mouroufié a fait comprendre que sa présence auprès du candidat aux Régionales n’a aucun lien politique. « Après tout, c’est mon frère. Si je l’approche, c’est dans le cadre des activités de l’Association nationale des producteurs de maïs dont je suis le délégué régional. Il est le parrain de cette structure », leur a-t-il répondu. Réponse peu convaincante pour ses camarades de "route". Ceux-ci le soupçonnent d’abandonner la "lutte" pour faire allégeance à celui qui se fait appeler le "Woody du Zanzan". Surnom d’Adjoumani pour avoir tenu tête à Laurent Gbagbo, l’ex-président.

A chacune de ses activités politiques, le ministre des Ressources animales brandit Koffi Mouroufié comme un trophée. Indignation pour un militant de base. Selon lui, c’est « une insulte au FPI et à la légitimation de tout ce qui a été raconté comme insanités à l’endroit du président Laurent Gbagbo lorsque monsieur Adjoumani animait ses émissions sur la chaîne TCI, au plus fort de la crise ». Face à l’attitude du fédéral Mouroufié, la jeunesse du parti rose est montée ...

Voir la suite de ce texte en cliquant sur http://lesinfosduzanzan.wordpress.com/.

jeudi, 07 février 2013

KOUASSI-N’DAWA : Pose de la 1ère pierre d’un collège

Adjoumani posant la 1re pierre du college de Kouassi-N'Dawa.JPG


Kobenan Kouassi Adjoumani, ministre des Ressources animales et halieutiques, a procédé à la pose de la 1ère pierre d’un collège à Kouassi-N’Dawa, village situé à 14 km de Bondoukou. « Aujourd’hui, nous avons posé la 1ère pierre du collège de Kouassi-N’Dawa. Pour sa construction, nous allons apporter notre participation. Nous allons commencer bientôt et le Conseil régional prendra le relais », a déclaré le ministre, samedi 2 février.

Elus, cadres, associations de jeunes et des partis politiques ont profité de l’occasion pour appeler les populations de la région à s’unir autour de Kouassi Adjoumani, candidat RHDP à l’élection du Conseil régional. Certains se basent sur cet appel pour dire qu’aucun établissement du secondaire ne sera construit à Kouassi-N’Dawa. Selon les défenseurs de cette thèse, le ministre Adjoumani serait coutumier du fait : à l’approche de chaque échéance électorale où il est candidat, il trompe les populations par des artifices.

Kouassi Adjoumani continuera de poser des 1ères pierres pour la construction d’édifices. Il fera convoyer des poteaux électriques dans des villages. « Mais jamais ces projets ne seront réalisés », soutiennent des habitants. Des pièges ? « Oui. Le député de Tanda conditionnera leur réalisation à son élection à la tête du Conseil régional de Gontougo », répond Ouattara Ali.

Ange Kouman

mercredi, 16 janvier 2013

BONDOUKOU : Une grande caravane de soutien au ministre Kouassi Adjoumani

Kobenan-adjoumani.JPG
Ce mercredi 16 janvier, une grande caravane sillonne les rues de Bondoukou. Co-organisée par le Club des amis d’Adjoumani et le Cercle des messagers d’Adjoumani, cette caravane de motos et voitures se veut une démonstration de la popularité du ministre des Ressources animales et halieutiques dans la ville aux 1 000 mosquées.

Bien plus, la parade de ce jour est la réponse de certains jeunes à la section RDR de Bondoukou. Pour rappel, le dimanche 13 janvier dernier, une caravane de protestation contre le choix de Kouassi Adjoumani comme candidat du RHDP aux prochaines Régionales a été organisée par des jeunes du parti présidentiel.

Réponse du berger à la bergère. En soutien au candidat déclaré du PDCI, des centaines d’engins roulants parcourent en ce moment les artères principales de la ville. Et leur nombre grossi au fur et à mesure. Tenant des pancartes propagandistes, les manifestants scandent le nom du ministre.

Dans ce duel politique en perspective des élections locales, difficile de dire qui sera le vainqueur.

Ossène Ouattara

lundi, 07 janvier 2013

Régionales dans le Gontougo : La mise au point du député Touré du RDR

Le 29 décembre 2012, le député Touré Souleymane a encore apporté un démenti aux propos du ministre Kouassi Adjoumani disant être le choix d’Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié pour conduire la liste RHDP aux prochaines régionales dans le Gontougo. La mise au point du parlementaire a été faite au sortir d’une rencontre avec les populations de sa circonscription, où il leur a fait le bilan des sessions parlementaires. « Le RDR a des candidats à toutes les élections. Mais la direction du Rhdp a annoncé qu’on doit aller en RHDP. Que ce soit la base qui décide ! On ne se proclame pas candidat du RHDP. Nous n’avons pris aucun engagement vis-à-vis de qui que ce soit. Nous avons reçu des directives de notre parti et nous les appliquons ». Une réponse qui arrive comme un désaveu à Kobenan Kouassi Adjoumani.

Cela intervient au moment même où la procédure interne du choix du candidat, tant au PDCI qu’au RDR, est en cours. Dans ces 2 partis politiques, 7 personnes ont affiché clairement leurs ambitions électorales. Dont 2 issues du PDCI, pour le poste de président du Conseil régional.

Les candidats aux Municipales se font peu entendre. Pour le contrôle du futur Conseil régional en revanche, beaucoup de bruits. Au moins 3 camps s’affrontent au sein du RHDP. Au PDCI : la liste du ministre Adjoumani et celle de Babacauh Koffi Dongo. Leurs partisans ont failli s’affronter, le dimanche 16 décembre dernier. Par ailleurs, le même Adjoumani est opposé à Touré Souleymane du RDR. L’envergure politique du député de ...

Voir la suite de cet article en cliquant sur http://lesinfosduzanzan.wordpress.com/.