topblog Ivoire blogs

jeudi, 28 février 2013

SANDEGUE : L’école de Bandakagni-Sokoura a fait peau neuve

Bandakagni-Sokoura, sandégué, école réhabilitée, diaspora du zanzan, france


L’école primaire de Bandakagni-Sokoura, localité située à environ 20 km de Sandégué, était un établissement pas comme les autres. Construit dans les années 1960, le bâtiment était fortement dégradé et méritait d’être réhabilité. Les habitants du village ont attendu en vain le Programme présidentiel d’urgence (PPU) pour redonner vie à ce temple du savoir.

Bandakagni-Sokoura, sandégué, école réhabilitée, diaspora du zanzan, france



La diaspora du Zanzan en France, en collaboration avec certains cadres de Bandakagni-Sokoura, ont décidé de sauver l’établissement en effectuant des travaux de rénovation. Pour cela, ils se sont cotisé. Montant récolté, plus d’un million de francs. Cette somme a permis à l’école de se faire une petite santé, l’an dernier. Mais beaucoup de choses restent à faire pour que l’édifice public retrouve sa vigueur de jeunesse.

Pour rappel, l’école primaire de Bandakagni-Sokoura s’est bien illustrée aux derniers examens du CEPE et de l’entrée en 6ème. Alors que le taux de réussite national est de 55%, son résultat est largement positif avec 100% d’admis. Comme pour dire que l’effort de réhabilitation par les bonnes volontés n’a pas été vain. D’autres actes salvateurs sont attendus pour remettre à niveau le bâtiment scolaire.

Ouattara Daouda, correspondance particulière

lundi, 04 février 2013

SANDEGUE : Une délégation du ministre Adjoumani dans le Baribo

ministre kouassi adjoumani, élection régionale, tournée, baribo, rhdp, soutien, sandégué, candidat


A la tête d’une forte délégation, le jeudi 24 janvier, le ministre Kouassi Adjoumani a sillonné plusieurs localités des départements de Tanda et Sandégué. La raison, remercier les populations pour l’accueil chaleureux qu’elles ont réservé au chef de l’Etat en novembre dernier, et échanger autour de certaines questions.

A l’étape de Talahini-Tomora, gros village du département de Sandégué, Kouassi Adjoumani a eu ces mots à l’endroit de la foule réunie sur la place du centre culturel : « soyez fiers d’avoir Alassane Ouattara comme président. Il est en train de travailler pour vous et vous remercie pour le soutien que vous lui apportez. Il vous exhorte à redoubler votre confiance en lui ». Le ministre confiera que le président de la République est sur la voie du bonheur des populations. Kouassi Adjoumani n’a cependant pas manqué d’évoquer le manque d’infrastructures de base dans la localité. « Vous n’avez pas d’eau, d’électricité ni de centre de santé. Cela est inadmissible pour une population aussi importante », a-t-il déploré. Et en tant que président du Conseil général de Tanda, le natif d’Amanvi a rappelé certaines de ses réalisations. Au nombre desquelles 16 villages électrifiés, et plusieurs autres desservis en eau potable. Quatre collèges construits. « Je ne connais pas un seul Conseil général qui ait fait mieux que moi », a déclaré avec fierté le président. Qui a promis la pose de la première pierre du centre de santé de Talahini-Tomora.

D’autres projets suivront, a dit Kouassi Adjoumani. Mais il attend le lancement des ...

Voir la suite sur Les infos du Zanzan.

jeudi, 29 novembre 2012

Le président Alassane à Doropo, Téhini, Nassian et Sandégué

doropo,téhini,nassian,sandégué,visite d'état,côte d'ivoire
Pour la 2ème journée de sa visite d’Etat dans le District du Zanzan, le président de la République, S.E.M. Alassane Ouattara s’est rendu, ce mercredi 28 novembre 2012, à Doropo, Téhini, Nassian et Sandégué.

Dans ces 4 départements, le chef de l’Etat a adressé un message de paix, de pardon, de réconciliation et surtout d’espoir. Il a également invité toutes les filles et tous les fils du pays au rassemblement et à l’union, sans aucune distinction ethnique, religieuse ou régionale.

Plus spécifiquement à Doropo, le président de la République a indiqué que la distribution d’eau potable a connu une nette amélioration avec la construction d’un château d’eau. Il a ajouté que dans un délai raisonnable, l’électricité sera disponible 24h/24 et les pompes villageoises réparées.

Il a également annoncé le bouclage du financement des travaux de bitumage de la route Bouna-Doropo jusqu’à la frontière du Burkina-Faso, à hauteur de 38 milliards de F CFA et dont les travaux commenceront dès l’année prochaine.

A Téhini, le chef de l’Etat a annoncé le lancement prochain d’un projet de mise en place d’une structure de micro-finance en faveur des femmes par la Première dame, Mme Dominique Ouattara, pour les aider à financer des activités génératrices de revenus.

...

Voir la suite sur http://lesinfosduzanzan.wordpress.com/.

lundi, 19 novembre 2012

BOUNA/BONDOUKOU/SANDEGUE/TANDA : Plusieurs milliers de dons de la Première dame

En prélude à la visite d’Etat dans le Zanzan, qui débutera le 27 novembre prochain, la Fondation Children of Africa de le Première dame, Dominique Ouattara, a fait des dons aux populations de de Bouna, Sandégué, Tanda. A Bondoukou, un petit incident a failli gâcher la fête.

dominique-ouattara-2.jpg


La "caravane" de bienfaisance a commencé par la ville de Bouna, vendredi 16 novembre. La Première dame, Dominique Ouattara, a offert aux populations plusieurs lots comprenant des matériels médicaux, dont des fauteuils roulants de dernière génération, des ambulances, du matériel didactique et informatique, des broyeuses de manioc, des décortiqueuses de riz et 10.000 doses de vaccin contre la méningite.

Selon Yao Patricia Sylvie, directeur de Cabinet de la première dame, représentant celle-ci, ce sont les écoles secondaires de Bouna, Doropo, Téhini, Nassian qui seront équipées. Avec, en prime, une salle multimédia pour le lycée de Bouna. Dans ces localités, les enfants âgés de 3 à 15 ans recevront chacun une dose de vaccin contre les diverses formes de méningite.

En remettant les dons, Mme Yao Patricia a rassuré ses hôtes sur la prochaine visite de la Fondatrice de Children of Africa dans la zone. Avant de leur témoigner sa sollicitude. « La Première dame a conscience des difficultés de votre région. Elle en est écœurée. Je lui rendrai compte pour que la Fondation puisse vous aider à triompher de ces problèmes. C’est pour vous que la Fondation travaille », a-t-elle dit.

A Bondoukou et Tanda, samedi 17 novembre, mêmes dons et mêmes propos de l’émissaire de l’épouse du chef de l’Etat. Cependant, un petit incident dans la ville aux 1 000 mosquées.

L’incident de Bondoukou

Voir la suite en cliquant sur http://lesinfosduzanzan.wordpress.com/.

lundi, 15 octobre 2012

Election régionale dans le Gontougo : Honoré Kossonou "courtise" les cadres de Sandégué

gontouto,sandégué,élection régionale,honoré kobenan kossonou,réunion,cadres,kobenan kouassi adjoumani
Permanence du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) du Plateau (Abidjan), vendredi 12 octobre. Honoré Kossonou, délégué départemental de Bondoukou 3 (à droite sur la photo), a rencontré les cadres de Sandégué. La raison, informer ceux-ci de la candidature de Kobenan Kouassi Adjoumani à la prochaine régionale dans le Gontougo.

L’exception n’a pas été faite au cours de cette rencontre. En effet partout où il passe, le délégué ne lésine pas sur les arguments pour montrer le bien-fondé de la candidature du ministre-député. Lui-même ayant ambitionné de candidater. Mais Honoré Kossonou dit avoir renoncé pour soutenir Kobenan Adjoumani. La personne à même de remporter la régionale parmi les autres prétendants de la famille PDCI de Bondoukou, a-t-il affirmé. Car candidat de la réconciliation, de l’unité et du développement.

La nouvelle, pas une surprise pour les ressortissants de Sandégué. Qui ont simplement pris acte. La réponse quant au choix du candidat qu’ils appelleront à soutenir sera donnée sous peu. Bien sûr après concertation, selon leur porte-parole. Comme s’ils redoutent des divisions entre militants d’un même parti, ou entre le PDCI et le Rassemblement des républicains (RDR) à l’approche de l’échéance, les cadres ont appelé les 2 partis politiques à aller en Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP).

Conscient du problème, monsieur Kossonou a révélé que des discussions sont en cours pour aplanir les divergences.

Ossène Ouattara

Crédit photo: AIP